Synode 2019

SYNODE de l’UNION APOSTOLIQUE GALLICANE

du 27 au 30 Septembre 2019

au Centre Miséricorde 5 rue des juifs 67380 LINGOLSHEIM

Rapport :

Il est très difficile de faire ressentir par écrit les nombreux moments de convivialités de ce riche week-end. Des repas partagés dans la bonne humeur entre le clergé et les délégués des fidèles qui ont participé à l’ensemble des activités du week-end. D’un avis unanime c’était de vraies retrouvailles entre amis. Une vraie famille de coeur qui s’est retrouvée.

Vendredi 27 Septembre

Les premiers arrivants ont célébré la messe à 18h en l’honneur de la fête du Saint Abbé Julio. Mgr Raphaël a prêché sur le thème des talents que le Saint Abbé Julio a développé au cours de son existence.

Après c’est une soirée tarte flambée qui a soudée les énergies de toutes et tous.

Samedi 28 Septembre

Pour la première fois nous avons célébré le matin la messe votive de la Très Sainte Vierge Marie afin de lui confier notre journée de travail.

Le repas fut pris au Centre, nous en profitons aussi pour remercier les bénévoles qui ont travaillés pendant 4 jours pour la bonne organisation des activités.

Enfin à 15h tout le monde étant arrivé Mgr Raphaël ouvre le synode en présentant la conférence de RP Abbé Glenn Fleurinck sur Saint Bernard de Clairvaux.

Durant une heure le RP Glenn nous emmène à la découverte de Saint Bernard ne nous cachant pas ce qui peut poser problème dans la vie du saint mais nous rappelant bien qu’il faut se placer dans le contexte historique et que Saint Bernard fut un fils de son temps ! Il nous lit de sublimes passages de ses oeuvres notamment sur la Mère de Dieu. Une captation vidéo a été faite de cette très belle conférence et vous pouvez la voir ici :

Après une pause c’est Mgr Raphaël qui a repris le micro afin d’animer la réunion synodale. Il dit d’abord sa joie de fonctionner à deux dans le gouvernement spirituel et temporel de l’Eglise avec le Père Glenn. Ensuite un point important est venu au devant de la scène. Suite à la défection du Père Loïc après avoir causé de nombreux soucis dans la communauté, il apparaît clairement que la procédure d’incardination doit être plus sévère. En effet un clerc qui se forme au sein de notre communauté prend le temps d’aimer notre spiritualité et notre modèle religieux, alors qu’un clerc venant d’une autre juridiction a souvent le problème de se fondre dans le moule et souvent entre chez nous en se disant “je ferais quand même ce que je veux”. Afin de lutter contre cette tendance qui détruit le travail accompli les nouveaux entrants signeront une charte qui sera rendu publique s’engageant à respecter les principes de vie de notre communauté. De plus, pour ceux qui viennent d’une autre juridiction, ils seront soumis à un an de probation avant l’incardination. Durant ce temps ils seront juste sous protectorat de notre Eglise. Actuellement nous avons trois demandes en cours.

La récente blessure que nous avons vécu a été profonde et à l’assemblée synodale souhaite à l’unanimité que cela ne se reproduise plus et que nous mettions en oeuvres tout ce qu’il sera nécessaire.

Un autre point fut la présentation du nouveau calendrier liturgique qui sortira dans quelques semaines. Nous insistons sur le fait qu’il est le reflet de notre spiritualité et qu’il est bon de le suivre à la lettre.

Enfin de manière a acter plus officiellement la participation des laïcs à la vie de l’Eglise, les délégués présents samedi sont ajoutés au groupe Facebook du clergé afin de donner leur avis sur la future charte.

A 17h30 la séance est levée pour une pause.

A 18h00 l’Assemblée générale ordinaire de l’association UAG s’ouvre avec 24 membres présents et un représenté.

Après le rapport d’activité du président, celui-ci présente aussi le rapport financier qui fut très important en 2018 suite à l’achat du Centre Miséricorde. L’assemblée vote à l’unanimité moins une abstention les comptes sont adoptés et quitus est donné à la trésorière.

Un point divers est soumis aux participants par le président : le transfert du siège de l’UAG au Centre Miséricorde 5 rue des juifs 67380 Lingolsheim. La proposition est validée à l’unanimité.

Personnes ne souhaitant intervenir l’assemblée est levée à 18h45.

Le temps de se préparer et d’orner l’église, à 19h00 la cloche sonne pour la célébration des vêpres pontificales avec le salut du Saint Sacrement. Au début de la célébration Mgr Raphaël ordonne le frère James au lectorat, les frères Jérôme et David à l’exorcistat et le frère Michel-Cat à l’acolytat. Une célébration en présence de nombreux fidèles qui fut au dire de toutes et tous très mystique. Durant les vêpres, Mère Birgit nous fait une prédication sur la phrase “Ce lieu béni pour moi est saint” rappelant la consécration de l’église trois ans avant.

La fin de soirée se déroula autour d’un couscous au restaurant Le Foch à Lingolsheim.

Dimanche 29 septembre 2019

C’est a partir de 8 heures du matin que les fidèles et le clergé ont commencé à arriver pour passer du temps ensemble autour d’un bon café. La chorale s’est lancé dans les répétions. Pendant deux heures l’église fut une vraie fourmilière pour préparer la célébration du matin.

A 10h30 la procession se met en place sur le parvis pour entrer dans l’église. Les chandeliers de l’autel sont ornés des armoiries de l’évêque et du nouvel abbé tandis que les reliques de Saint Tugdual sont exposées sur l’autel.

Les nouveaux ordonnés de la veille assurent leur office durant la messe et Mère Birgit nous proclame l’évangile de la fête de Saint Michel Archange.

Après la prédication, Mgr Raphaël se rend à son siège déposé devant l’autel. Il interroge Mère Elisabeth qui en tant que doyenne des frères et soeurs de l’ordre de Saint Colomban lui demande de bénir le Père Glenn comme abbé de l’ordre.

Après cela l’évêque interroge le nouvel abbé puis la litanie des saints invoque tous les saints celtes de France et de Belgique pour l’ordinant. Enfin la grande prière de bénédiction est prononcé par l’évêque qui ensuite donne à l’abbé la règle, l’anneau, la mitre et la crosse. Ensuite il est conduit à son siège abbatial et reçoit le baiser de paix de l’ensemble du clergé.

La messe se poursuit et le nouveau Père Abbé donnera l’absolution ainsi que la communion avec les autres prêtres. Enfin l’abbé et l’évêque prononcerons ensemble la bénédiction pontificale avant que les fidèles s’avancent pour recevoir la bénédiction individuelle du nouvel abbé pendant que les haut parleurs diffusent l’hymne de Saint Brendan le navigateur composé par l’évêque Cait au moment des voeux monastiques du Père Glenn.

Mgr Raphaël et le RP Abbé Glenn

Après la messe de joyeuses agapes ont été partagées dans le jardin sous les derniers rayons de Soleil de septembre qui furent miraculeux vu toute la pluie que nous avions eu dans la semaine avant.

Lundi 30 septembre 2019

Lundi matin les derniers participants présents se réunissent à l’église avec des fidèles qui même en ce début de semaine tiennent à être présent pour la première messe abbatiale du RP Glenn en l’honneur de la fête de Saint Jérôme.

Dans l’après midi nous raccompagnons notre abbé au train puis avec nos amis suisses et allemands nous rendons en pèlerinage auprès de la Statue de Notre Dame de Strasbourg protectrice séculaire de la ville et  nouvellement exposée dans la nef de la cathédrale.

Ces quatre jours furent très riches et bénis par Dieu. Qu’il en soit loué !!!

Le 2 Octobre en la fête des Saints Anges Gardien

+ Mgr Raphaël Steck